L'Azote (N) au jardin

Par Marie-Pier Dumas - Horticultrice amateure

L’azote (N) qui est le premier des trois nutriments primaires requis par la plante (5-3-2). Elle favorise la croissance de la partie aérienne de la plante, c’est-à-dire les feuilles et les branches. Un engrais plus riche en azote (N) est particulièrement favorable aux plantes le printemps. Toute fois, un apport trop grand en engrais azoté pourrait favorisé le développement des feuilles de la plante au détriment de la floraison et ainsi, de la fructification future.

Carence

Une carence en azote (N) se manifeste principalement par un feuillage pâle et le développement de la plante est limité. On peut aussi constater un brunissement de certaines feuilles inférieures de la plante. 

 

Plantes fixatrice d'azote (N)

 

Il est possible de retrouver dans la nature tout ce dont nous avons besoin afin d’aider nos cultures à s’alimenter en azote (N). Tout d’abord, il existe des plantes fixatrices d’azote (N). Ses plantes de la famille des Fabacées (haricots, pois, fèves…) sont d’excellente fixatrice d’azote (N). Cette plante n’est pas à elle seule responsable de ce phénomène. Le principe est simple, c’est la symbiose entre la plante et des bactéries qu’on retrouve naturellement dans le sol qui créer cette fixation d’azote (N). Ce phénomène est remarquable visuellement par la présence de nodule sur les racines. Ses plantes sont donc un excellent choix de compagnonnage au potager. Lors de la culture, une partie de son azote (N) fixé est rendu disponible aux plantes voisines. Lors de la mort de la plante, la dégradation progressive des racines et de ses nodules enrichissent le sol et rendra disponible l’azote (N) à la culture subséquente. Il est donc préférable de ne pas arracher les plants en fin de saison et laisser ainsi la nature s’occuper d’elle. Toute fois, ses plantes fixatrices d’azote (N) ne sont guère de bon compagnonnage avec les plantes de la famille des Liliacées (ail, poireau, échalote…), car celle-ci tolère mal les sols riches en azote. Noter qu’il existe aussi des arbres fixateurs d’azote (N) et plusieurs vivaces.

Alternatives naturelles

On retrouve naturellement de l’azote (N) dans la tonte de gazon fraîche, le purin d’orties, le fumier de poule, le lombricompost et bien d’autres. Mais aussi les farines de sang, de plume. 

Carence en azote sur un plant de maïs 

Photo: www.omafra.gov.on.ca

Carence en azote sur un plant de maïs 

Photo: http://www.potasse.ch/

Nodules sur les racines d'un plantde soya 

Carence en azote d'un plant de concombre

Photo: https://www.mapaq.gouv.qc.ca

© 2016 par Un Jardin pour la vie. Créé avec Wix.com