Pourquoi faire du compost?

Par Marie-Pier Dumas - Horticultrice amateure

Chaque personne à ses raisons de pratiquer le compostage. Voici quelques raisons qui vous motiveront peut-être à vous lancer dans la fabrication de votre propre compost.

 

Les résidus organiques, tels que le mac de café, pelure de pomme de terre, de carotte, feuilles mortes, gazon...représentent entre 30% et 40% des déchets qui se retrouvent dans les sites d'enfouissement. En compostant, vous diminuerez alors une grande partie de vos sacs-poubelle.

 

Petite tranche de vie

 

Un des facteurs qui m'a particulièrement marqué lorsque j'ai commencé à composter, c'est la quantité de nourriture que nous gaspillons au quotidien. En amassant dans un bac les résidus de nourriture que je jetais, dès la première semaine j'ai pris conscience du problème et j'ai apporté des changements à mes habitudes d'achat. Ce qui a eu pour résultat une diminution substantielle de ma facture d'épicerie

 

D'autres raisons

  • Avoir un potager, des plantes et des fleurs qui sont robustes et en santé

  • Rendre à la terre ce qu’elle nous a donné

  • Nourrir le sol qui nourrira les plantes qui me nourriront

  • Ne pas utiliser d’engrais chimiques

  • Diminuer le coût de cueillette, de transport et de gestion des sites d’enfouissements

 

Deux enjeux majeurs

 

Les raisons de composter sont multiples, mais deux enjeux majeurs et particulièrement importants sont à prendre en considération. Ses deux enjeux constituent des principes pour lesquels le compostage domestique prend tout son sens. En premier lieu, il y a l'amélioration de la qualité des sols et le second la diminution de la pollution.

 

Pour améliorer le sol


Il faut comprendre avant tout qu'une poignée de terre est constituée en majorité de substances minérales inertes, en d'autres mots « morte ». On y retrouve aussi des particules de roc, d'air, d'humidité et une quantité de matières organiques que l'on nomme « humus ». Cet humus, votre compost en regorge. Il fournit les éléments primordiaux à la fertilisation des sols, c'est-à-dire l'azote, le phosphore, le potassium et le calcium. Ses éléments nourriront les plantes, les arbres et les végétaux et ainsi stimuleront la régénération naturelle et améliorèrent considérablement la croissance des plantes. Alors plus il y a d'humus dans le sol, plus il est riche et conservera l'humidité essentielle à la croissance des végétaux.

 

Pour diminuer la pollution

 

Le Québec est l'un des plus gros producteurs de déchets au monde et le plus gros au Canada. Les matières organiques représentent plus de 40% des déchets produits. Chaque année, c'est 1500 livres (675 kg) pour une famille de quatre personnes de rebut organique qui se retrouve dans les sites d'enfouissement ou à l’incinérateur.

 

Lors que l'on composte, les déchets organiques demeurent des ressources. Toute fois, lorsqu'ils sont enfouis dans un dépotoir et se décomposent sans oxygène, ses déchets se transforment en biogaz, principalement le méthane, l'un des principaux gaz responsables du phénomène de l'effet de serre.

 

De plus, le transport de ces milliers de tonnes de déchets organiques (1 228 000 tonnes métriques annuellement) représente 49 120 camions à ordures qui se promènent dans les rues du Québec et qui impliquent du gaspillage de carburant, sans compter l’usure des routes et des camions.

 

En conclusion, les raisons pour composter son multiple. Mais vous pouvez avoir une incidence réelle sur la santé de notre planète et plus nous serons à composter, mieux elle se portera.

 

Source : 

DUPLESSIS, Josée. Le compostage facilité : guide sur le compostage domestique, NOVA Envircom, 2006

 

© 2016 par Un Jardin pour la vie. Créé avec Wix.com