Repiquage - Comment faire?

Par Marie-Pier Dumas - Horticultrice amateure

Mise à jour : 17 avril 2020

Le repiquage

Le repiquage est une étape simple, mais délicate qui consiste à séparer les jeunes plantules qui ont été semées ensemble dans un même contenant à semis pour ensuite les transplanter dans un contenant plus grand et de préférence individuel. Cette étape est nécessaire lors que plusieurs semences ont été semées dans la même cellule ou semer à la voler de façon rapprocher. Il faut aussi comprendre que le terreau à semis est très léger et ne suffit pas toujours à nourrir toutes les plantules jusqu’à sa grande sortie au jardin extérieur. Plus les plantules sont rapprochées dans un même contenant, plus il y a une rude concurrence pour l’absorption des nutriments. Cette opération permettra au système racinaire de mieux se déployer et permettra aux plants d’avoir l’espace nécessaire pour se nourrir et mieux se développer.

.

ATTENTION certaines variétés de légumes tels que la grande famille des choux, ainsi les concombres, les courges et les melons n’aiment pas le repiquage. Leur système racinaire est trop fragile et le repiquage intérieur n’est pas recommandé. Semez-les dans des contenants individuels ou des multicellules de plus grande taille afin de faciliter leur transplantation au jardin et ainsi éviter la transplantation intérieure. Les semis directs au jardin sont préférables pour les haricots, les concombres, les courges et les citrouilles et pour certaines fleurs telles que la capucine et tournesol. Si vous avez plus d’un plant dans le même pot ou multicellules il est préférable d’opter pour une technique éclaircissage il s’agit de garder le plant de plus vigoureux et couper les autres. Cela évidera d’affaiblir le système racinaire du plant que vous désirez conserver.

.

Quand?

Il est temps de repiquer vos plantules lors que les premières « vraies » feuilles se sont déployées. Attention de ne pas confondre les premières feuilles avec le cotylédon. Si vous attendez trop longtemps avant le repiquage, le système racinaire des jeunes plantules s’entremêleront davantage. Il sera dès lors plus difficile de repiquer sans endommager les racines ce qui ralentira la croissance des jeunes plantules.

Comment faire?

Quelques heures avant le repiquage, arrosez les jeunes plantules. Cette étape facilitera la séparation des plants plus tard. À l’aide d’une simple cuillère à thé ou d’une fourchette, dégagez délicatement les jeunes plantules en essayant de creuser sous le système racinaire. Si vous utilisez des multicellules démouler délicatement les plants défaire doucement la motte de terre afin de délivrer chacune des plantules entremêlées. Repiquez par la suite dans pots individuels d’environ 4po. Enterrer le plant jusqu’au cotylédon et arroser délicatement.

.

Fertilisation

Au début, la fertilisation n’est pas nécessaire, car la demande en minéraux de la plantule est faible. Deux semaines après le repiquage vous pouvez commencer la fertilisation. Privilégier les engrais naturels et biologiques tel que les produits à base d’algues liquide ceux-ci stimule la croissance des racines et renforce les plants.

© 2016 par Un Jardin pour la vie. Créé avec Wix.com